Comment fabriquer une tête de lit en tissu ?

Comment fabriquer une tête de lit en tissu ?

La tête de lit est le premier élément qui attire l’attention en regardant la literie. En effet, son aspect décoratif est indéniable. Il existe plusieurs sortes d’appuie-tête tant sur le modèle que la matière utilisée. Outre le bois, le tissu est l’un des matériaux sollicités pour en construire. Simple et facile, voici le procédé de fabrication d’une tête de lit en tissu. D’ailleurs, il est plus économique de la réaliser soi-même plutôt que d’en acheter, cela permet également d’apporter sa touche personnelle.

Les matériels nécessaires

entière

La réalisation d’une tête de lit en tissu ne requiert que 4 matériaux seulement ; du bois contreplaqué, du caoutchouc-mousse et ouate, une toile de bâche et le tissu pour tapisser. Comme outils, un crayon, une règle de niveau, une agrafeuse et bien évidement, des agrafes pourront suffire. La confection de sa propre tête de lit est une option profitable, notamment pour les portefeuilles modestes, car le coût total des matériels varient entre 50 et 100 €.

Cet élément contribue pleinement à la décoration d’intérieur de la chambre à coucher. De ce fait, il est possible d’utiliser le même tissu pour le lit, les rideaux et la tête de lit. Par ailleurs, les accessoires assortis font toujours ressortir la décoration. Quant aux dimensions, on peut adapter les mesures qui correspondent à nos besoins.

Les étapes à suivre pour réaliser la tête de lit en tissu

004

La première étape consiste à découper les matériels. Cette opération est à réaliser de préférence sur une surface plate. Nous allons disposer d’abord l’ouate, au-dessus le caoutchouc-mousser et au-dessus du caoutchouc-mousse le panneau de bois. Ensuite, il faut utiliser l’agrafeuse pour tapisser et fixer l’excès de caoutchouc-mousse au panneau, à raison d’une agrafe tous les 8 à 10 cm. Ce qui n’est pas le cas pour l’ouate qui se fixe plus facilement, donc, une agrafe à chaque 20 cm serait convenable.

zoom_tete_de_lit

Après avoir matelassé le panneau en bois, nous passons à la tapisserie. Pour ce faire, il faut veiller à ce qu’il soit bien centré et tendu avant d’agrafer le tissu afin d’éviter de faire des rides. Enfin, la dernière étape vise à recouvrir la partie postérieure de la tête de lit avec la toile de bâche très résistante. Il s’agit de la finition qu’il faut réaliser délicatement. Si vous voulez un autre style, voici la fiche conseil pour fabriquer un tête de lit en bois.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *